[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Accueil]
[Schabziger]
[Généalogie]
[Degré de parenté]
[Ornithologie]
[Contact]
[Links]
[Galerie Photo]
[Kanton Glarus]
[Petit-Lancy (Genève)]
[Les Carroz]
[Canton de Glaris]
[Näfels]
[Glaris Nord]

Dès le 1er janvier 2011, le canton de Glaris ne compte plus que 3 communes, contre 25 jusqu'à la fin de l'année 2010.


Glaris Nord               Bilten, Mühlehorn, Obstalden, Filzbach, Niederurnen, Oberurnen, Näfels et Mollis

Glaris Centre           Netstal, Riedern, Glarus et Ennenda

Glaris Sud                Mitlödi, Sool, Schwändi, Schwanden, Haslen, Luchsingen, Betschwanden, Rüti, Braunwald, Linthal, Matt, Engi et Elm

Le Canton de Glaris est l'unique canton où les armoiries présentent un homme: le Saint Fridolin avec son bâton de pèlerinage et la bible.


Selon la tradition, les Glaronais auraient été convertis vers l'an 500 par l'apôtre Fridolin, personnage aussi légendaire que le second patron du pays, saint Hilaire. Le pays aurait appartenu à deux frères, Ursus et Landolf. Ursus, gagné à la nouvelle foi par Fridolin, l'aurait institué son légataire universel. Landolf ayant contesté, Fridolin aurait sorti Ursus de sa tombe et l'aurait conduit, ressuscité, comme témoin au tribunal. Tout éperdu, Landolf aurait non seulement retiré sa plainte, mais aussi cédé, imitant Ursus, le reste du pays au couvant de Säckingen sur le Rhin. Cette légende est à double titre intéressante: elle indique, d'une part, que le couvent à christianisé Glaris et, d'autre part, elle explique comment il a acquis ses propriétés dans la vallée de la Linth.

fanitz.ch